Exigences de visa pour Israël

Veuillez respecter les règles de contrôle de passeport israéliennes suivantes:
répondez brièvement aux questions, sans clarification inutile, ne soyez pas nerveux et regardez l’agent dans les yeux. Ne laissez pas d'ambiguïtés dans vos réponses.
Si le séjour planifié est plus long est prévu dans le pays, alors les citoyens des États sans visa devraient en avance demander le permis de visa correspondant au but de sa visite. Le dépassement du séjour autorisé sur le territoire d’Israël entraîne la déportation et l'interdiction d’entrée ultérieure pour une période de 10 ans.
Si, dans l'invitation, vos proches ont indiqué qu'ils assument tous les frais liés à votre séjour en Israël, cela sera suffisant. Lors du passage de contrôle des passeports en Israël, il n'est pas nécessaire de fournir le rélevé bancaire. Il faut juste avoir la confirmation de la réservation de l'hôtel payé, l'assurance médicale pour toute la durée du séjour en Israël, le billet d'avion avec la date de départ et la confirmation de la solvabilité sous forme de cartes bancaires valables ou en espèces. Les espèces - d'un montant de 50 dollars américains par personne et par jour.
Il est possible de se rendre sur le territoire de l'Autorité palestinienne qu'à travers Israël. Les passages frontaliers avec la Jordanie à travers le fleuve Jourdain et le poste de contrôle de Rafah à Bande de Gaza, ainsi que sur la frontière avec l'Égypte, sont contrôlés par l'armée israélienne ce qui implique que le passeport et le visa israéliens soient étendus aux étrangers entrant sur le territoire de l'autonomie
Les citoyens ayant déjà travaillé en Israël sur la base de visa de travail (B1) et n'ayant pas enfreint les lois, peuvent visiter le pays à but touristique sans visa au plus tôt après 1 an de séjour à l'étranger.
Pour les enfants voyageant avec un des parents, il est recommandé d'avoir la procuration notariée du parent resté dans le pays, certifiée par une apostille, une photocopie de la 1ère page de son passeport, ainsi que l'original de son acte de naissance. Si l'enfant part accompagné d'un tiers (grand-père, grand-mère, oncle etc.), on a besoin de procuration des deux parents, certifiée par une apostille, d'une photocopie de la première page du passeport des parents, ainsi que l'acte de naissance original de l'enfant.
Il existe des sociétés spéciales recrutant des travailleurs étrangers titulaires du permis spécial délivré par l'État d'Israël. Les travailleurs étrangers sont engagés dans la construction, l'agriculture et les soins aux personnes âgées en Israël.
Lors de l'arrivée et du départ d'Israël dans les aéroports, les tampons de visite de pays ne sont pas placés. Au lieu de cela, les certificats spéciaux sur support papier sont donnés (également appelés les cartes de migration) avec un code à barres qui doit être conservé pour toute la période de séjour en Israël.

Il vous reste encore des questions?

Remplissez le formulaire et notre consultant vous contactera dans un peu de temps pour répondre à toutes vos questions.